Marche Nordique - Baby
Majeurs
- Mineurs

  fond-ban-tortue  

la-fleur
Courir

pour une fleur

Résultats 2017
Enfants - 9,6 km - 21 km

 

newsletter
newsletter

flyer-marche
Marche Nordique
5è Balade
Gourmande
Bulletin
d'inscription

Parcours

logo-hoos
laurien
laurien

Laurien
Bourguignon-Hoos
Coach/consultante
dans le développement
personnel
et professionnel.
En savoir plus…

livre
Passionnément
ULTRA

"115 kilos et après..."
Un livre de Gérard Cain
338 pages de passion...
A commander ici


Dom TARGET à l'honneur
Dominique TARGET à l'honneur, pour avoir disputé les 100 kms de Belvès.
L'ERA Antibes était présente sur tous les fronts ce week-end aux 4 coins de l'hexagone avec Cath WALSCHOTS au marathon d' Annecy, nos traileurs Hassan El JAZOULI et Stéphane BERSIA aux Balcons d'Azur à Mandelieu, nos routards sur les 10 kms et semi de Nice.
Mais la palme de l'exploit reivent à Dominique TARGET, qui à sa 2ème tentative, a terminé les 100 kms de Belès en 11h après avoir bravé le froid, la pluie et ses moments de découragement.
domtarget
Voici son récit :
C'est une expérience unique, il faut beaucoup de ténacité pour passer le cap, de courage pour supporter ce long et difficile entraînement qui mène au but à la ligne d'arrivée. J'ai encore du mal à réaliser que je l' ai fait et que je suis parvenu à passer cette putain de ligne finale (le graal du cent-bornard).

Confiant mais pas gonflé à bloc, j'ai pris le départ (8h00) doucement pour me réchauffer il ne faisait pas chaud, et j'ai suivi la troupe devant moi sans forcer à augmenter mon allure. Le temps couvert pas trop froid a permis à ne pas se fatiguer trop vite.

Les premiers kms (3) en descente ont permis d'équilibrer mon allure de course (ça sera pas la même chose au retour).

Après sept kms, je rejoins mon acolyte et ami Alex en vélo qui m' a accompagné pendant ce week-end. Et les kilos sont passés assez rapidement dans ce décor magnifique du Périgord noir longeant la Dordogne ponctuée de superbes châteaux et de maisons traditionnelles de toute beauté, seul regret il aurait fallu un rayon de soleil pour sublimer ce paysage. Et le chemin suit son cours jusqu' au 50ème kms (4h50) malgré la pluie et les montées.

Mais après gros gros coup de mou, fatigue générale autant physique que morale, je n'en suis qu'à la moitié (merde...!) : je me force à marcher, je ne m'arrête pas, il faut y aller, je n'ai pas fait cet entraînement de malade pour abandonner à ce stade. Après quelques hectomètres la machine est relancée, le moral en légère hausse mais la vitesse est réduite, et ils sont longs très longs ses kms qui mènent aux 60ème : j’ai les jambes lourdes.
Après les kms s'enchaînent tant bien que mal avec des hauts et surtout des bas (beaucoup.....!), mais mon compagnon de route est toujours là pour m'entraîner à aller plus loin. La pluie refait son apparition par intermittence pendant 20 bornes de quoi être mouillés et las de ce temps.
Les dix derniers kms ont été les plus longs, je me suis forcé à ne pas m'arrêter ni marcher car j'étais sûr qu'avec la fatigue et le mal aux jambes, je n'aurais pu repartir.

Cerise sur le gâteau, les 3 derniers kms sont en montée et quelle super montée...., heureusement Alex est toujours là pour me soutenir jusqu'à la ligne d'arrivée où enfin, le soleil a fait son apparition.

Je n'en reviens pas, je l'ai passée, je l'ai franchie en 11h09 ; le pied.......! mais trop cassé pour exploser de joie.